• L'île de la Réunion est indéniablement multiculturelle, avec des origines diverses: européennes, malgaches, africaines, tamouls, chinoises, mahoraises (habitants de Mayotte) et des époques d'immigration diverses.

    temple tamoul, quartier de la Ravine blanche, à Saint Pierre, île de la Réunion

    Lors de l'abolition de l'esclavage, l'engagisme a pris le relais, c'est-à-dire que de nombreux indiens (tamouls, malbars,...) ont été engagés sous contrat pour travailler dans les champs de cannes à sucre au XIX siècle. Contrairement aux esclaves, ils ont eu l'autorisation de pratiquer leur religion, l'hindouisme. ll s'agit actuellement de la deuxième religion la plus pratiquée sur l'île.

    temple tamoul, quartier de la Ravine Blanche, à Saint Pierre, Ile de la Réunion

    En conséquence des lieux de culte ont pu être construits, à proximité de leurs lieux de vie et de travail. On en retrouve ainsi un peu partout sur l'île, plutôt dans les bas cependant.

    temple tamoul, quartier de la Ravine Blanche, à Saint Pierre, Ile de la Réunion

    Ils sont magnifiquement entretenus, pleins de couleurs et de significations qui m'échappent complètement, avec des représentations de nombreux dieux: Brahma, Shiva, Ganesh, Vishnu, Karli,...

    D'ailleurs chaque temple est dédié à une divinité spécifique.

    Il n'est pas toujours possible de s'introduire à n'importe quel moment (se renseigner sur les jours ou heures d'ouverture à l'office du tourisme), ne serait-ce que dans les jardins du temple pour en admirer la beauté, cependant certains sont plus accessibles que d'autres, tels que le temple du Colosse à Saint André, où des visites guidées sont organisées par l'office du tourisme. Nous avons aussi pu découvrir le temple Narassingua Perournal à Saint-Pierre à la Ravine Blanche dont proviennent l'ensemble des photos de ce post.

    temple tamoul, quartier de la Ravine Blanche, à Saint Pierre, Ile de la Réunion

    De nombreuses cérémonies religieuses sont pratiquées par les croyants, dont Dipavali (fête de la lumière en novembre), les marches sur le feu, ou encore Cavadee (en janvier) où ils doivent alors se  se purifier. Prières, bains, mais aussi une cérémonie impressionnante, où des aiguilles doivent être implantées dans leurs corps.

    temple tamoul, quartier de la Ravine Blanche, à Saint Pierre, Ile de la Réunion

    Contrairement à ce qui est souvent dit, assister à ces cérémonies n'est pas interdit aux non hindous, mais certaines règles sont à respecter tel un jeûne durant trois jours. Il est bien sûr préférable d'être introduit par un membre du temple pour une meilleure compréhension des cérémonies et rituels, si loin de nos pratiques.


    3 commentaires
  • Kesako le conservatoire botanique de Mascarin ? Basé à Piton Saint-Leu, donc dans les hauteurs, il s'agit d'un grand jardin botanique, version réunionnaise. On y trouve diverses sortes de palmiers, des cactus, le verger réunionnais, des bambouseraies, des orchidées,...

    Conservatoire botanique de Mascarin

     

    C'est donc très instructif et comme en plus il n'y a pas grand monde (en soi c'est dommage, mais c'est pour nous super !), et bien on se croit seul au monde ! Enfin, mis à part les parapentistes qui passent au-dessus de nos têtes, puisque Saint-Leu, c'est le spot pour un baptême de parapente. Saint-Leu, c'est aussi le spot des surfeurs, avec la fameuse "gauche de Saint-Leu" mais bon en ce moment, avec les requins, on va dire que c'est mieux d'éviter !!!  

    Palmier, nids de belier tisserin et parapente.

    Le conservatoire était auparavant un domaine agricole datant du XIXe siècle, où étaient cultivés notamment la canne à sucre, le géranium et des plantes vivrières. De cette époque, il reste la maison de maître qui a été restaurée et les murs de la porcherie, qui se sont transformés en terrasse pour le snack, restaurant des lieux !

     

    Talipot

    Il y a de nombreuses visites guidées, comprises dans le tarif d'entrée, qui sont très instructives et bien menées.

     

    Orchidée au conservatoire botanique de Mascarin de Saint Leu

    Orchidée au conservatoire botanique de Mascarin à Saint Leu

     

    Donc intéressant pour les adultes, sympa pour que les enfants se dépensent (et s'endorment ensuite ?) et pratique quand on a une poussette à déplacer. Bref, on le conseille à tous ceux qui viendront prochainement !!!

     Pour plus d'informations, voici le site

     

     D'autres idées avec des enfants?

     Aquarium de Saint Gilles les Bains, Réunion Pieuvre de la cité des enfants à la VilletteMusée des transports, à MunichL'Australie, une destination kid friendly


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique