• Les temples tamouls à la Réunion

    L'île de la Réunion est indéniablement multiculturelle, avec des origines diverses: européennes, malgaches, africaines, tamouls, chinoises, mahoraises (habitants de Mayotte) et des époques d'immigration diverses.

    temple tamoul, quartier de la Ravine blanche, à Saint Pierre, île de la Réunion

    Lors de l'abolition de l'esclavage, l'engagisme a pris le relais, c'est-à-dire que de nombreux indiens (tamouls, malbars,...) ont été engagés sous contrat pour travailler dans les champs de cannes à sucre au XIX siècle. Contrairement aux esclaves, ils ont eu l'autorisation de pratiquer leur religion, l'hindouisme. ll s'agit actuellement de la deuxième religion la plus pratiquée sur l'île.

    temple tamoul, quartier de la Ravine Blanche, à Saint Pierre, Ile de la Réunion

    En conséquence des lieux de culte ont pu être construits, à proximité de leurs lieux de vie et de travail. On en retrouve ainsi un peu partout sur l'île, plutôt dans les bas cependant.

    temple tamoul, quartier de la Ravine Blanche, à Saint Pierre, Ile de la Réunion

    Ils sont magnifiquement entretenus, pleins de couleurs et de significations qui m'échappent complètement, avec des représentations de nombreux dieux: Brahma, Shiva, Ganesh, Vishnu, Karli,...

    D'ailleurs chaque temple est dédié à une divinité spécifique.

    Il n'est pas toujours possible de s'introduire à n'importe quel moment (se renseigner sur les jours ou heures d'ouverture à l'office du tourisme), ne serait-ce que dans les jardins du temple pour en admirer la beauté, cependant certains sont plus accessibles que d'autres, tels que le temple du Colosse à Saint André, où des visites guidées sont organisées par l'office du tourisme. Nous avons aussi pu découvrir le temple Narassingua Perournal à Saint-Pierre à la Ravine Blanche dont proviennent l'ensemble des photos de ce post.

    temple tamoul, quartier de la Ravine Blanche, à Saint Pierre, Ile de la Réunion

    De nombreuses cérémonies religieuses sont pratiquées par les croyants, dont Dipavali (fête de la lumière en novembre), les marches sur le feu, ou encore Cavadee (en janvier) où ils doivent alors se  se purifier. Prières, bains, mais aussi une cérémonie impressionnante, où des aiguilles doivent être implantées dans leurs corps.

    temple tamoul, quartier de la Ravine Blanche, à Saint Pierre, Ile de la Réunion

    Contrairement à ce qui est souvent dit, assister à ces cérémonies n'est pas interdit aux non hindous, mais certaines règles sont à respecter tel un jeûne durant trois jours. Il est bien sûr préférable d'être introduit par un membre du temple pour une meilleure compréhension des cérémonies et rituels, si loin de nos pratiques.

    « Pourquoi l'Australie est une destination "kid friendly"?Australie occidentale: des paysages à admirer »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 13 Octobre 2014 à 08:58

    Effectivement les temples Tamoul de la Réunion sont fascinants par leur beauté, leurs motifs et leurs couleurs vives.

    2
    Mardi 14 Octobre 2014 à 23:37

    C'est très beau ! Nous aimerions beaucoup venir vivre à la Réunion Mon Chéri et moi. Tu viens de métropole je crois, comment t'es tu retrouvée sur cette île ?

    3
    Vendredi 24 Octobre 2014 à 14:11

    Super! Nous avons prévu de le visiter pendant notre séjour!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :